lundi 04 dcembre 2023

I comme Idogo

Qu’est-ce qui fait du bien au corps et à l’esprit, n’exige pas des années de pratique, augmente la capacité respiratoire, diminue le stress, stimule l’énergie vitale, améliore le mouvement, la coordination et l’équilibre, réduit l’hypertension, favorise la rééducation ?
Et tout ça dans un gabarit d’une quarantaine de centimètres ?
Réponse ci-dessous.

 

Rien de moins que la révolution du bien-être au bout du bâton… Voilà ce que semble annoncer l’Idogo ®, bâton en bois reconnaissable à ses extrémités terminées par des sphères. Comme à chaque nouvelle naissance d’un produit aux multiples vertus, on est tenté d’être sceptique. D’autant que le film de promotion a des sacrés accents marketing…

Puis, au fil des images, de démonstrations en applications pratiques, tant dans le milieu sportif que dans le domaine thérapeutique et la vie quotidienne, la circonspection de l’auteure de ces lignes cède le pas à l’intérêt. Un intérêt qui se mue en émotion quand ce fameux bâton est simplement mis entre les paumes des mains hésitantes de personnes âgées. Leur démarche saccadée, voire quasi impossible, assistée habituellement par des cannes ou déambulateurs, devient instantanément plus fluide et plus assurée. Des résultats étonnants appuyés par de nombreux témoignages de spécialistes de la rééducation en Allemagne, pays de naissance de l’Idogo ®. Tout à la fois produit, programme de bien-être et philosophie. Là, on ne demande qu’à en savoir plus et tester…

Un pont entre Orient et Occident
Idogo ® « sonne » asiatique. Normal, puisqu’il a été mis au point, après dix années de recherches, par Ping Liong Tjoa, qui dirige plusieurs centres de Tai Chi Chuan dans le sud de l’Allemagne. Mais Idogo ®, c’est aussi I Do Go, en d’autres termes « J’y vais », sous-entendu : « Je peux faire plus et aller plus loin ». Si ce curieux bâton trouve son origine dans les techniques traditionnelles venues de la médecine chinoise, il a été entièrement repensé et redessiné par Ping Liong Tjoa, sur base du nombre d’or.

Particulièrement bien placé pour savoir qu’il faut de longues années de pratique régulière du Tai Chi Chuan pour en ressentir pleinement les effets sur l’énergie vitale, ce maître a voulu rendre accessible à tous  – bien-portants et malades – et rapidement ses effets sur la santé et le bien-être, le corps et l’esprit. « C’est un pont entre les connaissances traditionnelles orientales et les méthodes d’entraînement occidentales », précise Roanne Scholtes, qui représente et propose la pratique de l’Idogo ® en Belgique.

Retour au centre de l’être
Ses utilisations sont aussi multiples que variées. L’Idogo ® sert, par exemple, de compagnon actif facilitant la pratique de diverses activités, tout en décuplant leurs bienfaits : Tai Chi Chuan, Qi Gong, Kung Fu, danse classique et moderne, Yoga,  gymnastique, aérobic, jogging, athlétisme, entraînements sportifs de compétition, randonnée,… C’est également, et on l’a déjà évoqué, un étonnant outil thérapeutique, utilisé avec succès pour la rééducation, la kinésithérapie, le massage ou l’acupression. Il fait aussi des merveilles comme simple instrument de relaxation.

Notez qu’Idogo ®, c’est aussi un programme complet d’exercices faciles, dont l’enchaînement développe au mieux les vertus du bâton. Roanne Scholtes m’invite à saisir l’Idogo ® pour un test préalable. Seule contrainte : que les paumes des deux mains restent en contact avec les sphères qui terminent le bâton. Première impression : contact agréable et rassurant. Je me sens immédiatement plus stable, davantage ancrée. Pour me le confirmer, Roanne Scholtes me propose d’abandonner le bâton et d’opposer une résistance à sa poussée des mains. Je tente de toute mon énergie de rester dans mon centre, mais je perds l’équilibre face à ce pratiquant de longue date d’arts martiaux. Il me redonne l’Idogo ®, que je cale simplement entre mes paumes…et là, miracle, il a beau s’acharner à me pousser de toutes ses forces, je ne bouge pas d’un centimètre, sans faire aucun effort ! Et croyez-moi, je suis très loin d’avoir un physique à la Schwarzenegger ni même à la Amélie Mauresmo ! « C’est l’effet direct de l’Idogo ® : une fois qu’on le tient, on est instantanément dans le centre du corps, ce que l’on appelle le hara ou dan tien », précise Roanne Scholtes.

La spirale, c’est la vie
Les exercices s’enchaînent, travaillant sur des mouvements en spirales. Pour rappel, la spirale, c’est la structure du nombre d’or ; de l’énergie, de la vie…et de l’Idogo ® ! Petit à petit (au départ, c’est un peu douloureux), les muscles retrouvent plus de souplesse, les mouvements davantage d’ampleur. Je me rends compte qu’en même temps je respire mieux, plus calmement, plus profondément, plus intensément. La posture se redresse d’elle-même : un effet assez spectaculaire, notamment chez des personnes souffrant de pathologies diverses et maladies dégénérescentes (comme la sclérose en plaques, maladie de Parkinson, etc.).

Pour répondre à mes sensations intérieures, Roanne Scholtes explique : « En tenant l’Idogo ® entre les paumes des deux mains, on met en connexion tous les méridiens, ainsi que l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche du cerveau, favorisant l’équilibre. Au niveau respiratoire, l’Idogo ® détend la ceinture scapulaire et la zone de la poitrine. Et, comme il améliore le maintien, il optimise l’apport d’oxygène et augmente la vitalité et la résistance ». Après une heure de pratique, flux et reflux des mouvements m’évoquent l’océan… « Ce n’est pas qu’une image : on remplit littéralement le dan tien d’énergie ».

Carine Anselme

LIVRES

ACTIVITES

ABÉCÉDAIRE